Quelques gothic lolitas #26

L’un de mes pires blocages vidéo-ludiques fut dans A Link to the Past. Je me retrouve dans la Montagne de la Mort et alors que je cherchai un quart de cœur quelque part, voilà que je tombe sur une salle. Quel scoop. Non, plus qu’une salle, j’étais sur un pont. Sauf que ce dernier s’arrêtait d’un coup sur un vide, comme ça.
Et de l’autre coté, le pont continu avec un mur friable.

Ah, y’a un truc à faire ici, me dis-je. Et quand il y a un trou eh bien, on le franchi avec son grappin n’est-ce pas? Sauf que… il est où le pot auquel on s’accroche? Le bloc salvateur et voyant qui te dit quoi faire, toi le joueur rodé que rien ne surprends.

Rien… Du vide. Bah merde alors…

Je commence à analyser froidement ce trou béant. Je jette de la poudre (Indy style). Rien. J’utilise le bâton de feu. Nada. Je teste le miroir. Zob. Bah merde alors (bis).

Je tourne en rond, je me triture les méninges… La première moitié de pont est facilement accessible, elle sert donc à présenter l’énigme à moi et sert de base à ma réflexion. D’accord.

Donc si il y a un morceau de pont de l’autre coté mais sans bloc, c’est qu’on peut l’atteindre. Or, comment ai-je déjà atteint un lieu inaccessible de la sorte?  Grâce à mon expérience, je sais que je suis déjà tombé d’un étage vers celui du dessous grâce à un trou dans le sol. Pas de souci, je dois donc trouver un trou ou une fissure planquée sous un rocher. Et me voilà parti…

Je cherche, j’erre, je dynamite le sol… Rien. Encore… Et cette comédie m’a couté plusieurs stocks de bombes et plusieurs sessions de jeux.

Je retourne sur place. Mais qu’est-ce que je n’ai pas essayé? C’est un trou bordel, je ne peux pas voler! La Cape Magique? Peut-être deviendrai-je éthéré, flottant au-dessus de l’abîme?
Je tente. La Cape sur mes épaules, je pars sur le vide et… Quoi? J’avance? Oui mais pas longtemps car voila que je tombe au milieu du parcours!
Bon, on se calme, la Cape ça marche, ok. Pourtant ma magie était à fond mais j’ai bien réussi à voler au-dessus du vide.

Nouvelle approche, la Cape, + Les Bottes. En sprint peut-être que ca passera… Je fonce et c’est le saut de la foi. Qui se termine par une chute au même endroit. J’y retourne… (c’est long hein? :D)
Je remets la Cape (bah oui ca marche) et je trône au milieu du vide… La magie s’épuise et Link réapparait. Sans tomber?!
Bon Dieu, des dalles invisibles! J’évolue au-dessus du vide, sauf que je tombe au même endroit. Il doit y avoir forcément un moyen de les faire apparaitre. Ah! Le médaillon des Secousses peut-être? Qui va révéler par vibrations le sol?
Nouvel échec. Les Flammes alors? Pour illuminer le chemin? Non la lanterne ne marchait pas déjà..

Et puis, pourquoi ça serait le Médaillon d’Ether, il sert à glacer les ennemis, ca ne sert à rien dans ce cas… A moins que… A moins que… Bon au point où j’en suis, je tente. Link brandi Excalibur et le pouvoir du médaillon d’Ether multiplie les flashes. Et à chaque flash stroboscopique apparaissent les dalles! Enfin!
Sauf que je n’ai plus de magie après cela, je mémorise en urgence le parcours car mes coeurs sont eux aussi au plus bas. La magie s’arrête, je dois maintenant avancer pas-à-pas. Patiemment, à l’aveugle, je franchi enfin ce gouffre et mon aventure peut continuer.

C’est la première fois (j’étais jeune) que je prenais véritablement conscience de la merveille de game-design qu’est A Link to the Past et du talent de ces créateurs. Le jeu fait appel à la fois à notre inventivité, à l’inventaire du jeu, au skill et à notre mémoire. C’est peut-être la victoire la plus gratifiante que j’ai ressenti en jouant.

Ce souvenir est une introduction à un article qui aurait du se trouver là en théorie et que je publierai demain (car trop long^^), et qui portera sur le regard que je porte actuellement sur Zelda. Donc à demain peut-être même heure.

En attendant, c’est gothic lolitas, on commence par trois fanarts sur Touhou

Publicités
Cet article a été publié dans Gothic Lolitas. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s