Couleurs à la tablette…

Pour changer, je vais vous faire mal aux yeux avec un dessin produit par moi-même. J’ai essayé de choisir le moins moche, que voici.

Normalement vous avez reconnu Asuka de Evangelion.
Je vous le présente non pas pour obtenir une approbation quelconque sur mon passe temps mais parce que j’ai fait l’acquisition sur un coup de tête d’une petite tablette graphique. Le genre de truc assez ridicule pour un pro (la surface tactile fait à peine 15 X 8 cm). Néanmoins l’outillage fourni m’a changé la vie notamment le fait d’avoir le pinceau (logique), mais aussi la gomme sur l’autre bout du stylet (comme un crayon a papier), ainsi que deux petits boutons qui sont la main et le choix de la taille du pinceau.
Quand on tente de faire des retouches ou de colorier une surface, la précision du stylet est incomparable avec une souris.
Je n’arrive pas à dessiner avec car je n’ai pas assez d’entrainement, ne regarder que l’écran me perturbe beaucoup. Néanmoins j’ai réussi à me lancer pour faire ceci:

Alors oui c’est assez crade comme boulot, mais je me suis bien amusé a faire ça.

Si vous voulez colorier sur PC un dessin fait au feutre noir ou au crayon à papier, voici comment j’ai procédé:
Tout d’abord, on bidouille le niveaux de gris: Edition>Niveaux.
Sur le bas du graphique on voit une tirette noire (à gauche), une grise (au milieu) et une blanche (à droite). En bougeant ces réglettes, on constate que l’on peut faire disparaitre certains coups de gommes ou de crayon mal effacé ainsi qu’assombrir les traits noirs.
Une fois le réglage adéquat obtenu, on passe à…

L’arrière-plan: C’est le nom par défaut du dessin, il apparait dans l’encadré des calques, normalement il figure avec un cadenas à droite qui empêche les modifications. Il faut le convertir en « Calque 0 » en double-cliquant sur le cadenas.

Une fois le calque sélectionné, arrive la subtilité qui a changé ma vie. Un peu au-dessus du calque, il y a une box qui porte par défaut la mention « Normal », c’est le style du calque. Ouvrez là et vous verrez une liste de style. Il faut choisir alors le mode « Produit ».
On valide et il ne se passe rien.
Pas tout à fait… Par un miracle typique de Photoshop, Toute la partie blanche de l’image est devenue transparente, tandis que les traits noirs restent opaques.

A partir de là, vous pouvez sortir votre tablette et commencer la couleur.
Pour cela, il faut créer un nouveau calque qui faudra placer en dessous du calque du dessin. Choisissez votre zone à colorier ainsi que la couleur. En coloriant sous le dessin, le blanc est recouvert par votre couleur tandis que le noir reste opaque et donc apparaît sur votre couleur. Vous pouvez alors suivre le trait, et y passer dessous sans crainte, il faut prendre garde à ne pas dépasser, mais cela se corrige vite par un coup de gomme.
Il ne reste plus qu’a créer un nouveau calque pour chaque zone de couleur différente. Pour plus de commodité, il est possible de verrouiller chaque calque (le cadenas en haut dans le cadre du calque), ce qui vous permettra de mettre une nouvelle couleur en quelques coups de pinceau. C’est avec cette technique que j’ai réalisé le dessin ci-dessus.
C’est bourré de défauts, les reflets sont pourris, le dessin n’est pas encore nettoyé de toutes les traces, mais je suis assez content du résultat que l’on peut obtenir très rapidement avec une tablette graphique (dans le cas présent, j’ai fait ça en tâtonnant).
Bon encore une dizaine de jours à m’entraîner et je dessinerai comme ça.
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s